Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 21:00

La ronde des vendanges a commencé et c'est un ballet que nous pourrons observer jusqu'au mois d'octobre, alors qu'alentour, le paysages de vignes nous offrira sa palette d'or, de pourpre, et d'orangé. Un travail en extérieur, rude mais convivial, où l'effort physique se mêle à un certain plaisir bucolique. Les écoliers de plusieurs écoles primaires vont parfois s'immerger dans cette ambiance festive le temps d'une journée d'apprentissage, pour leur plus grande joie  ...

 

Vendanges2.jpg

 

Le ballet de la troupe portant le raisin,
Bruissement de ramée, chatoiement de nuances,
Un festival des sens, prélude au futur vin,
Ronde de l ’avant-scène, aux accents de romances.

Baboo - Vendanges (extrait)

Repost 0
Published by Clairedelune - dans Terres de vignes
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 07:00

Il orne le mur en pierres d'une rue de Caux et Sauzens et je l'admire à chaque fois que je fais la randonnée partant de ce village entouré de vignes. Un bel hommage aux viticulteurs du coin qui exploitent un vignoble composé de cépages traditionnels : Syrah, Merlot, Cabernet Sauvignon ou Chardonnay.

 

Sculpture-Caux-et-Sauzens.jpg

 

Repost 0
Published by Clairedelune - dans Terres de vignes
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 06:30

Comment rester indifférente à un vin qui porte votre prénom, qui est élaboré tout près de votre lieu de vie et qui présente une saveur originale et légère ? "Demoiselle Claire"  fait partie des vins produits par un sympathique jeune couple installé à Villegailhenc, tout près de Carcassonne et adhérant à la charte de l'agriculture biologique : pas de désherbage chimique, aucun pesticide, aucun insecticide, aucun engrais, mais un terroir respecté donnant des raisins d'une diversité et d'une qualité exceptionnelles. "Etre au service du terroir plutôt que de s'en servir" est l'un des principes du couple, qui oeuvre sous la bannière du C : un C comme Claire et Clément, leurs prénoms, comme Carcassonne, comme Cazaban, le nom de leur domaine, comme les cathares, le canal du midi, les capitelles, les cailloux, le chai, le calme et la chaleur, la convivialité et le courage ... tout ce qui caractérise cette contrée et l'aventure dans laquelle ils se sont lancés.

 

Vin-demoiselle-Claire.jpg

 

    DÉGUSTATION de DEMOISELLE CLAIRE
(AOC Cabardès  Cépages Syrah 60%, Merlot 40 %)

Robe carminée à reflets violets. Il affirme une forte personnalité par sa palette aromatique de fruits noirs très mûrs : cerise, myrtille, prune. La texture est gourmande et serrée, d’une harmonie réussie. Une belle fraîcheur équilibre la forte maturité et en fait un vin savoureux dès sa jeunesse. Sa longue persistance annonce une garde prometteuse pour qui saura attendre.

 Vin-demoiselle-Claire-2.jpg

  

Pour découvrir l'itinéraire de Claire et Clément Mengus,  cliquez ici

 

http://www.emmanuelperrin.fr/wp-content/gallery/portraits/mengus119eperrin.jpg http://www.pourcel-chefs-blog.com/blog1/wp-content/uploads/2011/09/domaine-183x275.png http://blog.domainedecazaban.com/wp-content/uploads/2009/09/Clich_2008_11_03_14_25_47.jpg

 

Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ! À consommer avec modération 

 

Repost 0
Published by Clairedelune - dans Terres de vignes
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 10:00
Si vous avez des lacunes sur le travail de la vigne et du vin et le monde des BD, immergez-vous sans tarder dans "Les ignorants" : vous trouverez là le récit véridique d'une initiation croisée en plongeant dans le quotidien d'un viticulteur et d'un auteur de BD, chacun faisant découvrir son métier à l'autre. Un ouvrage très intéressant qui permet de suivre sur un an les soins prodigués à la vigne et le rapport particulier, presque affectif, qu'entretient l'homme avec son terroir. Rechercher le meilleur pour son vignoble, soigner les plans avec amour, veiller sur eux, les entretenir tout en restant au plus près de la nature et réaliser un bon vin, telle est la tâche de ce vigneron, Richard Leroy.  Etienne Davodeau (Auteur de Lulu femme nue, Rural, Geronimo ...) va le suivre pendant 12 mois, tout en lui faisant découvrir l'univers des BD. Instructive, parsemée d'humour, pleine d'humanité et de complicité, cette bande dessinée vous fera peut-être regarder différemment les paysages viticoles, vous permettra de mieux comprendre l'élaboration du vin et fourmille de références tant vinicoles que livresques. De quoi donner envie de goûter quelques bouteilles et de lire des BD. Précipitez-vous donc à la bibliothèque ou chez un libraire et profitez des échantillons et vidéos ci-dessous pour vous en faire une idée.  
 
http://1.bp.blogspot.com/-i4zSyJnjgMU/TrgYhm1M-kI/AAAAAAAAAJY/fJ9dIeP8e74/s1600/les-ignorants_davodeau_futuropolis.jpg
 
http://www.bdgest.com/critiques/images/planches/4783_p.jpg
 
http://expressbd.fr/wp-content/uploads/2011/10/les-ignorants-extrait.jpg
     http://bdzoom.com/wp-content/uploads/2011/10/IGNORANTS_11_MINIpf.jpg
 
http://i42.servimg.com/u/f42/11/12/98/15/les_ig11.jpg
 
http://i43.servimg.com/u/f43/13/63/66/39/davode14.jpg
 
 
Les Ignorants, récit d'une initiation croisée de Etienne Davodeau
Edition Futuropolis
 
Pour voir un autre entretien avec Etienne Davodeau, sur France Télévisions : Cliquez ici
 
Repost 0
Published by Clairedelune - dans Terres de vignes
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 16:00

J'ai découvert avant-hier un joli coin de terres, non loin du canal du midi, lors d'une promenade partant du Village de Caux et Sauzens, dans l'Aude. Paysage fait de vignes bien sûr, mais aussi de labours, d'un bois de pins, de prés et enfin d'un très beau sentier au bord de l'eau ... Un parcours bien agréable où les dernières feuilles de vignes reflétaient la belle et chaleureuse lumière de l'après-midi. Si charmant, vous dis-je, qu'à force de ralentir pour savourer cette échappée, à force de flâner et d'essayer de capturer ces couleurs, je suis rentrée à la nuit tombée ...

  Caux et Sauzens  Feuille vigne 1

 Feuille vigne 2

 Vrille 1

 Vignes 1

 Vrille 2

 Vignes-5.jpg

 

Vignes 4

 

Feuille vigne 3

 Vignes 2

 

Repost 0
Published by Clairedelune - dans Terres de vignes
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 18:00

Parce qu'elles sont belles, vaillantes et gourmandes, j'ai eu envie de consacrer cet article aux femmes qui, par goût ou par devoir, cueillent le raisin : Beaux bras qui se tendent pour attraper les grappes mures ou s'arrondissent autour d'un panier, atmosphère chaude de labeur et de soleil, de papotage et de camaraderie, de senteurs et de couleurs ... Ces vendangeuses ont inspiré nombre d'artistes qui nous les dépeignent, de la fillette à la femme d'âge mûre, au repos ou en plein travail, en habit recherché ou en tenue plus décontractée. Et le goût de raisin nous viendrait presque en bouche : ce n'est pas pour rien qu'un plateau de ces beaux fruits trône dans ma cuisine !

 

http://www.greatmodernpictures.com/vw42.jpg

 50e3c737bdae387c01aeb414afaf0a79

 

http://artrenewal.com/artwork/007/7/1064/vendangeuse-huge.jpg

 

http://4.bp.blogspot.com/-viElBQEgBfY/TZiA2fK862I/AAAAAAAAJBQ/NmTymWilhrQ/s1600/en_vendanges.jpg

 

http://anaximandrake.blogspirit.com/media/00/00/63652451.jpg

 

http://1.bp.blogspot.com/-UsCxJEW813w/TfKwXEwbmTI/AAAAAAAACpU/zipxRg8R7iQ/s1600/karl-brulloff-girl-gathering-grapes-in-suburb-of-naples-1827+-+theitalianhours.blogspot.com.JPG

 

Martin_Vendanges_2.jpg http://www.oceansbridge.com/paintings/artists/new/henri-martin/Henri-Martin-xx-Les-Vendanges.jpg

 

 

http://www.artchive.com/web_gallery/reproductions//179001-179500/179205/size1.jpg

  http://www.painting-palace.com/files/232/23126_La_petite_vendangeuse_f.jpg

  http://img1.liveinternet.ru/images/attach/c/0/35/491/35491623_La_Vendimia_II.jpg

 

Repost 0
Published by Clairedelune - dans Terres de vignes
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 13:00

En ce moment, les vendanges  battent leur plein et si vous habitez une région viticole, vous avez sûrement remarqué l'activité débordante qui règne dans les vignes et sur la route les tracteurs transportant le raisin récolté. Peut-être même avez-vous participé à ce travail saisonnier certes fatigant, mais empreint d'une belle convivialité ... Vous lirez alors avec plaisir cet extrait des Idylles héroïques de Victor de Laprade, dédié aux vendanges et illustré par les splendides peintures ci-dessous !

    http://storage.canalblog.com/92/72/403668/30764334.jpg

 

Hier on cueillait à l’arbre une dernière pêche,
Et ce matin voici, dans l’aube épaisse et fraîche,
L’automne qui blanchit sur les coteaux voisins.
Un fin givre a ridé la pourpre des raisins.
Là-bas voyez-vous poindre, au bout de la montée,
Les ceps aux feuilles d’or dans la brume argentée ?
L’horizon s’éclaircit en de vagues rougeurs,
Et le soleil levant conduit les vendangeurs.

 

http://images.fineartamerica.com/images-medium-large/corner-of-a-vineyard-edouard-debat-ponsan.jpg

 

Avec des cris joyeux ils entrent dans la vigne ;
Chacun, dans le sillon que le maître désigne,
Serpe en main, sous l’arbuste a posé son panier.
Honte à qui reste en route et finit le dernier !
Les rires, les clameurs stimulent sa paresse.
Aussi, comme chacun dans sa gaîté se presse !
Presqu’au milieu du champ, déjà brille, là-bas,
Plus d’un rouge corset entre les échalas.
Voici qu’un lièvre part ; on a vu ses oreilles.
La grive au cri perçant fuit et rase les treilles.
Malgré les rires fous, les chants à pleine voix,
Tout panier s’est déjà vidé plus d’une fois,
Et bien des chars, ployant sous l’heureuse vendange,
Escortés des enfants, sont partis pour la grange.

 

http://www.montmartredesarts.com/boutique/images_produits/EBAR01_1.jpg

 

Au pas lent des taureaux, les voilà revenus,
Rapportant tout l’essaim des marmots aux pieds nus.
On descend, et la troupe à grand bruit s’éparpille,
Va des chars aux paniers, revient, saute et grappille,
Près des ceps oubliés se livre des combats.
Qu’il est doux de les voir, si vifs dans leurs ébats,
Préludant par des pleurs à de folies risées,
Tout empourprés du jus des grappes écrasées.

 

52big-1-.jpg

 http://www.pauldavison.fr/links/vendange.jpg

 

Fêtez les raisins mûrs ! venez de toutes parts,
Enfants ! Sur les tonneaux qui sonnent dans les chars
Grimpez, ô blonde fourmilière !
C’est votre fête à vous quand on cueille ce fruit ;
C’est le jour du fou rire et vies chants et du bruit...
Venez, ceints de pampre et de lierre

 

http://www.marius-casar-peintre-gitan.fr/MARIUS%20CAZAR%20SELECTION/les%20vendanges.gif

 

Dansez, garçons joufflus, une grappe à la main ;
A la cuve, au pressoir ne manquez pas demain ;
Suivez la vendange à la trace.
Tendez l’écuelle au vin qui jaillit violet :
Le raisin doit donner, bientôt après le lait,
A boire au fils de bonne race ...

 

http://www.histoire-image.org/photo/zoom/suma22_vendanges_01f.jpg

 

... Suivez les chars au pas des taureaux familiers,
Chanteurs ! Bénissez Dieu, la saison est féconde ;
La maison sera pleine ainsi que les celliers...
La famille est nombreuse, et la vendange abonde

 

http://peintreimpressionniste.hautetfort.com/album/tableaux-paysages/1535693077.JPG

 

Laissez grandir l’enfant, laissez vieillir le vin !
Pour qu’au déclin des jours ce fils, en qui j’espère,
Verse une ardeur encore avec ce jus divin
Dans le sang rajeuni de l’aïeul et du père...
Laissez grandir l’enfant, laissez vieillir le vin !

 

http://www.artactif.com/bdd/oeuvre/g_2291.jpg

Repost 0
Published by Clairedelune - dans Terres de vignes
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 23:00

Le printemps est là depuis peu et déjà un souffle de douceur, de bonne humeur a vu le jour : le ciel est plus bleu, le soleil  plus présent,  l'herbe plus verte, les gens plus souriants. Les bras se dénudent, les jours rallongent, les fleurs se multiplient et la vie même semble offrir des moments plus sereins ... Alors, dans cette ambiance plus détendue, dans ces paysages qui s'illuminent et nous ravissent, les mots évocateurs viennent plus facilement aux lèvres, la nature invite à la poésie et  donne soif d'absolu :  voici quelques belles photos pour éblouir nos yeux, quelques vers pour nous ravir et une invitation à découvrir les vins élaborés par les lycées viticoles de France et à les déguster ... Détendez-vous, goûtez au renouveau apporté par le printemps, savourez les écrits de nos poètes et testez, avec modération bien sûr, les vins de ces beaux terroirs !

 

 

http://img137.imageshack.us/img137/3863/vignetonneamandierfilte.jpg

 

 

ENIVREZ-VOUS

Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.
Mais de quoi ? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous !
Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge ; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront, il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, ou de vertu, à votre guise.

  Charles Baudelaire

(Petits poèmes en prose)

 


 Cep-et-muscari.JPG

 

Balade dans le vignoble français

Le nez du vin
(Philtre d´amour)

Vous me dites, Madame : "Ah que ce vin sent bon ! "
Venez donc avec moi, profitez d´un bon nez !
Des arômes du vin, retenez bien le nom
En découvrant les lieux où je vais vous mener :

Commençons en Alsace ; de Bergheim à Rouffach
Là, entre Vosges et Rhin poussent des raisins nobles
Exhalant en été, lorsque le soleil claque
Des senteurs d´eau-de-vie propres à ces doux vignobles.
Humez bien ce pinot et son odeur de pomme
Sentez tout aussitôt cette fleur d´oranger :
Ne distinguez vous point dans ce Riesling la somme
De parfums de citron et de fleurs du verger ?
Avalez les effluves du Tokay Pinot Gris
Ce sont des goûts de noix, de crème et de beurre frais
Du Gewurtztraminer extrayez le litchi,
Respirez le pétale de rose s´il vous plaît.

Avançons maintenant en pays bourguignon
Et découvrons, Madame, cette côte de Beaune
Dont la terre permet la délicate union
De vins rouges et blancs, pas très loin de la Saône.
Inclinez-vous devant Chassagne-Montrachet
Vin blanc unique au monde aux senteurs d´ananas
Et aussi de melon ; Du pommard approchez
L´odeur du minéral, la moiteur des sous-bois.
Quittons Beaune et sa côte, à la côte de Nuits
Rendons nous sans tarder, les grands vins sont légions
Et comme celles-ci s´annoncent à grands bruits
Au monde qui connaît tout entier la Région
Traquez le Nuits Saint Georges, respirez par le nez
Ses arômes de truffe et de terre mouillée ;
Sentez chez son voisin, la Vosne Romanée
Les fleurs et puis la mûre et le bois vanillé
Juste à la pointe d´herbes et noisette grillée
Quand Gevrey-Chambertin en concert réuni
Fruits noirs et chocolat, cassis et pain grillé.

Ne nous attardons pas et vers Bordeaux partons.
Tant de vins nous attendent, tant de crus nous appellent,
Qu´on a bien de la peine à retenir leurs noms,
A cerner les châteaux, à hanter les chapelles !
Goûtez au Pomerol, ce faubourg du Vieux port
De Libourne endormi, ces grands vins de Légende
Aux senteurs d´herbe fraîche, de truffe et de thé fort.
Puis à Saint-Emilion comme au temps des Jurandes,
Jouissez sans retenue des parfums de l´olive,
De l´arôme de menthe et d´herbes de Provence
Avant que nous allions là-bas sur l´autre rive.

Du pays de Sauternes où tout n´est qu´élégance,
Remerciez Botrytis, sa pourriture noble
Produit un nez de miel et de noix de coco :
Ce nectar vous enivre autant qu´un paso doble.
Aux rives d´à côté d´où l´on voit les côteaux,
Ce sont les vins de Graves mais ils ne le sont pas :
Ils jouent entre Garonne et la forêt landaise
Ont un parfum d´agrumes, de figue et de tabac ;
Ils se disent légers, mais ce sont des fadaises.

Madame, échappons-nous, filons vers le Médoc
En partant de Margaux jusqu'à Saint Estèphe.
Sur les rives pierreuses, pareilles à des rocs,
Portez votre regard que n´obstrue nul relief
Respirez longuement la fragrance du cèdre
L´odeur de la violette et celle du feuillage ;
Pareil à lui je tremble à l´idée de vous perdre
Et j´ai peur de ne pas terminer ce voyage.

Ah ! Quels regrets j´aurai à devoir vous quitter
Alors qu´en d'autres lieux du beau pays de France
Je vais avoir plaisir à vous accompagner !
On y trouve, Madame, autant de différences
Que de ravissements à voir votre beauté.

Je vais vous amener à Bourgueil, à Chinon,
A Sancerre, à Pouilly qui sont tout à côté ;
Dans les vins de Champagne en chantant votre nom
Je ferai mille voeux, vous ouvrirai la Voie
De la côte du Rhône comme de l´Hermitage.
Je poursuivrai la route jusqu´en Minervois
A Corbières, à Fitou pas très loin de la plage ;
Après une escapade aux rives de l´Adour
Nous irons à Buzet puis à Montbazillac.
Vous approchant de moi, vous sentirez l´amour
Que je veux vous donner chez moi à Bergerac

Si seulement Madame en offrant mes hommages
Je pouvais espérer de vous quelques faveurs
Mais ce nez qui vous sert est mon désavantage,
Sauf à vous respirer comme un bouquet de fleurs.
Et pourtant, enivrée par toutes ces senteurs
Peut-être voudrez-vous me dévoiler vos charmes
Oubliant un moment ce qui fait ma laideur ,
Ah Madame ! Que vois-je ? Mais oui ce sont des larmes !

Gérard Dauce

 

 

                        L'âme du Vin

 

Un soir, l'âme du vin chantait dans les bouteilles :
" Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité,
Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles,
Un chant plein de lumière et de fraternité !

Je sais combien il faut, sur la colline en flamme,
De peine, de sueur et de soleil cuisant
Pour engendrer ma vie et pour me donner l'âme ;
Mais je ne serai point ingrat ni malfaisant,

Car j'éprouve une joie immense quand je tombe
Dans le gosier d'un homme usé par ses travaux,
Et sa chaude poitrine est une douce tombe
Où je me plais bien mieux que dans mes froids caveaux.

Entends-tu retentir les refrains des dimanches
Et l'espoir qui gazouille en mon sein palpitant ?
Les coudes sur la table et retroussant tes manches,
Tu me glorifieras et tu seras content ;

J'allumerai les yeux de ta femme ravie ;
A ton fils je rendrai sa force et ses couleurs
Et serai pour ce frêle athlète de la vie
L'huile qui raffermit les muscles des lutteurs.

En toi je tomberai, végétale ambroisie,
Grain précieux  jeté par l'éternel Semeur,
Pour que de notre amour naisse la poésie
Qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur ! "

Charles Beaudelaire 


 

vignes-au-printemps.jpg

 

        

 

Le vin est à la table ce que la fleur est au jardin, le soleil au verger
et l’amour au cœur des pauvres hommes : il parfume, il épanouit, il exalte.
C’est pourquoi il faut le boire avec tendresse, avec respect et avec gratitude. 

Berjanette

 

 

 

 

 

Attention, l'abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez donc avec modération !

 

 

Repost 0
Published by Clairedelune - dans Terres de vignes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Clairedelune
  • Le blog de Clairedelune
  • : Plaisir de partager des poésies illustrées de peintures ou de photos, les randonnées et sites autour de Carcassonne, mes découvertes de champignons, de fleurs, de vaches, de portes, les créations en bois de mon père, les gîtes et hôtels chouettes testés ...
  • Contact

Traduction

Rechercher

Peintures du blog

Vous pouvez retrouver la référence de chaque oeuvre, nom de l'artiste et titre de la toile ou de l'illustration, en pointant la souris sur la peinture ou l'image. Si vous en êtes propriétaire et ne souhaitez pas qu'elle figure dans ce blog, vous pouvez me le signaler par message sur contact (dans la rubrique présentation juste ci-dessus). Elle sera aussitôt enlevée. Les photos sans référence sont prises par Clairedelune, ou plus rarement, leurs auteurs n'ont pas été trouvés.

Archives

 

 

 

autour de la cité carca

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

65654943[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    http://3.bp.blogspot.com/-2qIkn-24z7U/TecWjhxbgPI/AAAAAAAAG3U/UDISHaoSzkM/s1600/normal_Lowell-Herrero-Autumn-Cows%252C-De.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

null