Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

cornichecevennes

 

Un beau jour de  vacances, les Cévennes ont souri, offrant dans le matin au soleil ébloui leur corniche et sa route, qu'il entoure et qu'il suit, révèle et embellit ... La Fistonne, depuis, est restée amoureuse des vallées et des cans, des étoiles de mer bouquets de châtaigners, des prés ronds, frais rasés, à l'anis colorés, de cette beauté nouvelle de schiste et de bruyère, de cette lumière, des horizons neufs ou flous moutonnant à chaque sommet atteint.

 florac source pecher 01[1]

Puis, les marchés ! Arpentés autant que goûtés, généreux et offerts, régals de biens artisans ou gourmands : pascade et cocas, champignons de bois ... tissus et soies, cuirs et bijoux rois ... miels et poteries, cartes et tartes ... tréteaux et douceurs, cafés bus au soleil ... et l'odeur de la mer, cerise sur le gâteau Florac !

Vinrent Ste-Enimie, au bon goût de vanille, et le Causse, vert et nu, en ses steppes alangui, entrecoupé de champs et de bosses, semé de clapas, envoûtant comme le désert, bleuets et coquelicots en plus.

Partout, terre en terrasses gazonnées, pierres allongées en murets, demoiselles de calcaire. Alors le Gardon nous offrit sa fraîcheur liquide, son eau "Vallée Française", son recoin plage privée, son teint de bel été, ses taons et ses galets ... parenthèse entre balades, bonheurs limpides et vifs de la peau arrosée.

Au revoir, les ponts sur les ruisseaux, la tête des agneaux, les foins en gros ballots, balançoire et miroir gris, petite maison dans la prairie ... Good bye, gîte qui nous abrita et famille Banania, arbre faisant le coq, et vous petites bicoques, aux cheminées bloquées ...   null

Ciao, mouches et artishow, sac à dos édredon, falaises à donjon, et Claire ayant raison ... Au revoir, étroites routes, cadeaux et boutiques, siestes à l'ombre et pique-nique !

Et puis, tous les sentiers : exaltées par l'Hospitalet, perdues aux rois de Galta, éprouvées au col des abeilles, émues au Pompidou, grimpeuses depuis Vernagues, courageuses ... avec le canif, rieuses ... devant le cheval sur le toit, ravies par la balise jaune de Barre, et le parcours village ; assoiffées, mais grisées toujours par les parfums, les vues et le vent ... Enfin, voyageuses avec bonheur, de gorges en découvertes, de Meyrueis à La Malène !

Randos, chapeaux, repos. CigaCheminee-cevennes.jpegles mais migales.

Paysages, laitages, rivages.   Spectacle des rocailles en fleurs, temples et églises, couleurs et saveurs ... 

Autant de raccourcis, de mercis à la vie, pour un petit bout d'elle trop vite enfui !

 

 

  Ecrit par  Fabienne B. en Juillet 1996 (Vacances à Barres des Cévennes) 

 

 

                                                                                                                                                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que serais-je devenue sans ta compagnie

Qui fit de mes vacances une si douce vie ?

Aussi par ces trois mots je veux te dire merci

D'être ce que tu es et de m'avoir suivie.

 

J'aimai nos randonnées, la luge, les glissades,

J'aimai nos pique-niques, voyages et baignades

Le partage des joies et puis les engueulades

Et enfin le Pyla ... mémorable escalade !

 

La Savoie, ses lacs et ses torrents vivants

Les fleurs, senteurs d'herbe, le balcon du Médian

Où 2 filles buvant thé regardaient en bronzant

Passer les parapentes, les nuages et le temps.

 

Elles connaissaient par coeur les programmes Europe II

Rencontraient tous les soirs les mêmes petits morveux

Dinèrent à la Ruade un jour au coin du feu,

Fréquentaient les sentiers, les bosses et les creux

Des horizons atteints par leurs pieds courageux

Qui évitaient pourtant obstinément les boeufs ...

 

Des surprises arrivèrent avec animation

Les films des enfants, les danseurs, les chansons

Les harlequins bouquins, chocolat et bonbons

Et des belles montagnes l'apaisante vision

où "Belette fûtée" eut quelquefois raison.

 

Fleurance fut alors notre 2ème chance

Où les chers parents nous offrirent pitance

Piscine, repos, sieste, disques et balance (lle),

Avec bonté d'âme nous firent large créance

Et où nous profitâmes de leur noble présence.

 

Mais comment qualifier les pins de Biscarosse

Où l'aventure alors prit un tournant plus rosse

Qui nous jeta suantes en recherches véloces

Pour dégoter un gîte au prix point trop féroce ...

 

Tu fus alors les yeux d'une Faby miro,

Sur la plage, dans l'eau et devant les rouleaux

Qu'elle évitait dare dare en faisant ses abdos,

Avant que tu ne l'attendes, égouttant son maillot,

Et plus tard corrigeant ses fautes en auto.

 

D'une faible nature, je crus 100 fois mourir

Mais Claire la robuste ne faisait qu'en rire

Reposant les mollets de sa modeste soeur

Au jeu de mini-golf, battues par des mineures.

 

Prêteuse de coton, de mouchoirs et de timbres,

Claire, au demeurant, ne se montra pas pingre,

Aussi pour l'obliger, son aînée, à son tour,

Lui fit don de son rhume, juste pour quelques jours !

 

Allons, adieu hôtel bruyant, croissants et chambre froide

Les soleils couchants ne sont plus points de mire

Les lunes orangées nous ont semblé s'enfuir

Il faut reprendre le goût d'une route plus roide ...

 

Mais provision est faite de force et d'air de mer,

De courage et gâteaux cuits par petite mère ;

Spectacle gravé des pins formant landes légères,

Des surfeurs glisseurs attendant vagues dernières.

C'est fini de se perdre sur les routes du Gers

Le collier est repris semblant chaîne de fer ...

 

Le souvenir des choses est ce qu'elles ont de mieux.

Ainsi reverrons-nous lorsque nous serons vieux

Par la magie des mots, l'image des hauts lieux

Où nous avons vécu ces trucs merveilleux.

 

 

Ecrit par Fabienne B - Vacances Eté 1991

 

                                                                                                                                                  

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Clairedelune
  • Le blog de Clairedelune
  • : Plaisir de partager des poésies illustrées de peintures ou de photos, les randonnées et sites autour de Carcassonne, mes découvertes de champignons, de fleurs, de vaches, de portes, les créations en bois de mon père, les gîtes et hôtels chouettes testés ...
  • Contact

Traduction

Rechercher

Peintures du blog

Vous pouvez retrouver la référence de chaque oeuvre, nom de l'artiste et titre de la toile ou de l'illustration, en pointant la souris sur la peinture ou l'image. Si vous en êtes propriétaire et ne souhaitez pas qu'elle figure dans ce blog, vous pouvez me le signaler par message sur contact (dans la rubrique présentation juste ci-dessus). Elle sera aussitôt enlevée. Les photos sans référence sont prises par Clairedelune, ou plus rarement, leurs auteurs n'ont pas été trouvés.

Archives

 

 

 

autour de la cité carca

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

65654943[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    http://3.bp.blogspot.com/-2qIkn-24z7U/TecWjhxbgPI/AAAAAAAAG3U/UDISHaoSzkM/s1600/normal_Lowell-Herrero-Autumn-Cows%252C-De.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

null