Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

      http://www.ateliercouleursdevie.ch/kae/Desktop/userfiles/images/plageadeux.jpg

 

A petits pas, le temps se faufile comme une souris

Et grignote en catimini tout autour de lui :

Si la mer, dans son repli, oublie

Une étoile de mer par là, un coquillage par ici,

Le temps lui, sème sur les cheveux un peu de gris,

Abandonne au milieu du front quelques plis,

Laisse tomber un voile sur l'horizon indéfini

Où les yeux errent sur le brouillard de la vie.

 

Sûr de lui, il avance, discret et poli,

Et peu à peu, les sons deviennent moins précis,

Les mains tremblent et supplient,

Les dos se courbent, se font petits,

Le sang se glace, les os se plient,

La lumière s'amenuise comme une bougie

et les yeux distinguent de moins en moins la vie :

Le temps passe et nous laisse amoindris ...

 

Oui, le temps, ogre insatiable ou mauvais génie

Dérobe, fait disparaître et engloutit ...

Mais dans ton oreille, résonne toujours la voix amie,

Dans ta main, se tient toujours celle de ta chérie,

Dans ta tête argentée, ton esprit, fertile toujours agit

Ton dos un peu courbé surmonte encore les défis

Et l'amour dans tes yeux irradie !

Le temps passe, et c'est la vie.

 

Pour mon pèreSans titre

  

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                 

 

  

Je te dirai les mots doux

Ceux qui font reculer les loupsnull

Je te réchaufferai le coeur

Me dresserai contre tes peurs

Devant les soucis de la vie

Qui hanteraient tes jours, tes nuits :

Surtout ne t'en fais pas,

Je serai toujours là !

 

Je te dirai les moments

Ceux où je t’ai déçu souvent

Je te demanderai pardon

Espérant ton intercession

Devant les pièges, les tentations

Qui cacheraient mon horizon.

Oui avoir des failles,

Mais gagner la bataille !



Je te dirai les mots fous

Ceux que l’on n’entend pas partout

Je rechercherai ton bonheur

Te consolerai quand tu pleures

Devant les cris, la maladie

Les attaques de l’ennemi.

Quoiqu’il advienne,

Ta main sera dans la mienne

  undefined

Je te dirai les mollets

Ceux qui nous ont tous fait trembler,

Je raconterai tes hauts faits

Du faisan aux calendriers

Devant ta femme bien-aimée,

Tes filles, et puis sur le papier …

Quoique je fasse,

Tu me dépasses !



Je te dirai l’émotion

Celle qui m’étreint tout au fond,

Je te protègerai toujours

Te prodiguerai mon amour,

Devant le temps qui lentement

Parsème nos cheveux d’argent,

Quels que soient tes défauts

Pour moi tu seras toujours beau !

 

Je te dirai les mots clairs

Tous ceux que l'on dit à son père

Je montrerai comme j'en suis fière

Et que je n'ai rien de plus cher

Devant la famille, les amis,

Toujours je jetterai ce cri :

Où que tu ailles,

Ce sera nos retrouvailles,

Où que tu ailles,

Ce sera nos retrouvailles ... 



 

Peut se chanter sur l’air "les mots bleus" de Christophe  

 
 
                                                                                                                                                
 
null  
           
A l'auteur de mes jours
Qui veille sur moi avec amour,
Au héros prêt à voler à mon secours
Qui sans trompettes ni tambours
Maintes fois prouva sa bravoure,
Au père parfois plein d'humour
Et sachant manier le calembour,
Au chef de famille qui toujours assure
Malgré les imprévus et accidents de parcours,
A celui qui fait toujours bonne figure
Même si parfois il a le coeur lourd,
Au père qui ne reste jamais sourd
Et qui pour moi fait patte de velours,
Au gourmand dont les papilles savourent
Calissons, miel et autres petits fours,
Au sensible dont la tendresse m'entoure
Sans rien attendre en retour,
Au bricoleur qui en trois petits tours
Répare, invente et aménage d'une main sûre,
A celui qui prie pour moi toujours
Quels que soient mes erreurs et mes détours,
A toi qu'un humble troubadour
Nomme "papa" tout court,
Je veux, sans grands discours
Apporter l'estime, la reconnaissance, l'admiration et l'amour
Dont mon coeur déborde, pour toujours.
 

 

 

 

 

 

  

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Clairedelune
  • Le blog de Clairedelune
  • : Plaisir de partager des poésies illustrées de peintures ou de photos, les randonnées et sites autour de Carcassonne, mes découvertes de champignons, de fleurs, de vaches, de portes, les créations en bois de mon père, les gîtes et hôtels chouettes testés ...
  • Contact

Traduction

Rechercher

Peintures du blog

Vous pouvez retrouver la référence de chaque oeuvre, nom de l'artiste et titre de la toile ou de l'illustration, en pointant la souris sur la peinture ou l'image. Si vous en êtes propriétaire et ne souhaitez pas qu'elle figure dans ce blog, vous pouvez me le signaler par message sur contact (dans la rubrique présentation juste ci-dessus). Elle sera aussitôt enlevée. Les photos sans référence sont prises par Clairedelune, ou plus rarement, leurs auteurs n'ont pas été trouvés.

Archives

 

 

 

autour de la cité carca

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

65654943[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    http://3.bp.blogspot.com/-2qIkn-24z7U/TecWjhxbgPI/AAAAAAAAG3U/UDISHaoSzkM/s1600/normal_Lowell-Herrero-Autumn-Cows%252C-De.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

null