Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 20:30

Le Bouleau ! Arbre que certains peut-être considèreront avec un a priori négatif parce qu'il fera douloureusement penser au boulot .. Et pourtant, cet arbre a du mérite : il se contente de sols pauvres et  supporte les rigueurs de la montagne jusqu'à 2000 mètres. Toujours pionnier dans les reconquêtes et colonisations de landes par la forêt, il peut vivre centenaire dans les contrées nordiques, mais chez nous, en pays tempéré, il dépasse rarement la trentaine.
Il existe 4 espèces de bouleaux en Europe dont deux largement répandues : celle du bouleau verruqueux, qui se reconnaît à son écorce blanche, lisse et brillante avec quelques taches noires souvent accompagnées de crevasses ; et celle du bouleau pubescent à l'écorce d'un blanc plus mat, parfois rosée, avec des bandes ou lignes horizontales grisâtres mais sans taches ni crevasses.
Ce bel arbre élancé a énormément d'atouts dans la manche,  pardon, dans ses branches ! En effet ses utilisations médicinales sont nombreuses :  vertus diurétiques, purgatives, digestives, anti-inflammatoires, actions cutanées... Chez lui, tout est utile (écorce, feuilles, bourgeons, sève),  non seulement pour se soigner, mais aussi dans les domaines de l'alimentation et de l'artisanat.
Enfin, savez-vous que le bouleau symbolise la sagessse et que de nombreux pays l'ont mis à l'honneur, comme par exemple la Norvège ou la Russie où il est considéré comme arbre national.
Alors, promenez-vous à loisir dans ces boulinières, ces boulaies ou ces bétulaies que constituent les futées de bouleaux : vous pourrez admirer cet arbre tout au long des quatre saisons au travers des toiles lumineuses d'artistes talentueux (références en pointant la souris sur la peinture) ...  et accompagnés par l'évocation poétique des non moins illustres Jean Giono, Gabriel Marc (un compatriote auvergnat un peu moins connu !), Maurice Carême et Victor Hugo. Puis, quand vous sortirez de cette ramure enchanteresse, vous pourrez encore boire bouleau, soigner bouleau, bricoler bouleau et pourquoi pas, parler bouleau.

 

Bouleaux-automne-1.jpg

 

http://www.canvasreplicas.com/images/Birch%20Forest%20Gustav%20Klimt.jpg

  http://canadianoriginals.files.wordpress.com/2011/02/tomthompson-birchtrees.jpg

 

http://www.picturethisgallery.com/Artists/Vranes_Jennifer/WalkingAutumn_JenniferVranes.jpg http://www.fradetfineart.com/mttremblant.JPG

 

http://farm6.static.flickr.com/5061/5801105888_ab9fdd4186.jpg

 

 

http://zhiboedov.com/images/BirchForest-w.jpg

 

http://artgallery.com.ua/pics/kirichenko/inet/010.jpg

 

 La Capitale des Bouleaux

Et enfin, la capitales des bouleaux, - ce qui là-bas au fond éblouit parfois un coup de phare -, c'est autour de l'étang de Roumanche qu'elle se trouve avec ses dômes, ses terrasses, ses tours dorées, ses rues, ses ruelles, ses boulevards dorés, ses colonnes couvertes en peau de cheval pie, ses écorces soignées, poncées, poudrées, fardées, fines comme de la soie, ses balancements de palmes, ses déhanchements de jeunesse qui danse, ce bruissement de milliers de jupes de faille, son papillonnement de lumière. Les éclairs les plus violents qui arrivent de là-bas et percent facilement la brume comme de vrais rayons de soleil viennent de l'étang lui-même. Il a déjà commencé à engloutir beaucoup de feuilles mortes, car le feuillage des bouleaux est très sensible aux  premiers coups de froid (il y avait de la gelée blanche sur les montagnes hier matin). Au bout de quelques jours, ces feuilles, qui d'abord surnagent et font comme une cuirasse, se gorgent d'eau et descendent au fond. Là, noires, elles sont exactement comme le tain d'un miroir. L'eau brunit, se lisse et frappe la lumière avec tant de violence qu'elle la fait rebondir jusqu'ici, qui est au moins à six kilomètres.

Jean Giono (Monologue, Faust au village Gallimard 1978)

      http://4.bp.blogspot.com/-i4kdhwsGb8c/TmtMNpXgO6I/AAAAAAAAEfY/dphK0zEMmbU/s1600/e++birches+stage+3+001.jpg

 

http://www.jackfordfineart.com/images/SnowWoods%20web_01.jpg

 

http://zhiboedov.com/images/MarchBirches-w.jpg

 

http://4.bp.blogspot.com/-PBYnqyx3mAQ/TUI2KSWts-I/AAAAAAAACKg/llXcS3gGxTM/s1600/Early+Snow.jpg

 

http://farm3.static.flickr.com/2187/2200755000_95850a727f.jpg http://cdn3.iofferphoto.com/img/item/373/734/01/o_WinterBrook.jpg

   http://www.bobcolepaintings.com/100_2507.jpg

 

       Le Bouleau

Les uns chantent les grands chênes,
Les hêtres couverts de faînes,
Les lauriers étincelants.
D'autres préfèrent les ormes,
Ou les marronniers énormes ;
Moi, j'aime les bouleaux blancs.

J'aime l'arbre cher au Celte,
Dont la pile droite et svelte
S'élance en riant dans les airs ;
Dont le délicat feuillage
Sur le ciel forme un grillage
Toujours frissonnant et clair.

Les bouleaux, parmi les branches,
Sont comme des vierges blanches
Errant dans le vert taillis,
Et, la nuit, dans les bois sombres,
Ils sont Ilses ou Willis.

Aux chênes géants la force.
Aux saules la rude écorce.
Aux ifs le froid des tombeaux.
Mais l'écorce douce et fine
et la grâce féminine
Font le charme des bouleaux.

Au soleil, dans la clairière.
Les bouleaux sur la bruyère
Forment un voile léger,
Et sous l'aile de la brise
Leur feuillage qui s'irise
Dans l'air semble voltiger.

Les uns chantent les grands chênes,
Les hêtres couverts de faînes,
Les lauriers étincelants.
D'autres préfèrent les ormes,
Ou les marronniers énormes.
Moi, j'aime les bouleaux blancs.
                  --------
Amis, sur mon tombeau plantez un bouleau blanc,
Un bouleau du pays, au feuillage tremblant.
Que près de lui fleurisse une églantine rose
Et qu'il fasse un peu d'ombre où ma cendre repose.

Gabriel Marc (1840-1931), Poèmes d'Auvergne 1882 (Gallica)

  http://bethtrissel.files.wordpress.com/2011/02/birch_trees.jpg

 

http://1.bp.blogspot.com/_HY5j5auodto/S4YXeYHzWuI/AAAAAAAADfg/N2Z4oh1AeDo/s400/La+ferme+aux+bouleaux+%28jeunes+bouleaux%29.JPG

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/78/Illustration_Betula_pendula0.jpg/290px-Illustration_Betula_pendula0.jpg

 

http://images.fineartamerica.com/images-medium/birches-nina-nabokov.jpg

 

     http://www.fradetfineart.com/whatliesbeneath.JPG

 

Le Bouleau
Chaque nuit, le bouleau
Du fond de mon jardin
Devient un long bateau
Qui descend ou l’Escaut
Ou la Meuse ou le Rhin.
Il court à l’Océan
Qu’il traverse en jouant
Avec les albatros,
Salue Valparaiso,
Crie bonjour à Tokyo
Et sourit à Formose.
Puis, dans le matin rose,
Ayant longé le Pôle,
Des rades et des môles,
Lentement redevient
Bouleau de mon jardin.

Maurice Carême

 

http://static.toucanart.com/product_files/7176/37/pic1.jpg

 

 

 

http://img1.artweb.com/users/4081/155341_summer-birch-glen-sannox.jpg

 

 

    http://farm6.static.flickr.com/5250/5375824308_7d1531ac42.jpg

 

 

http://www.livegalerie.com/img/oeuvre/200809/web/57657.jpg?v=1231060262

 

 

http://robertarood.files.wordpress.com/2007/05/birches2.jpg

 

birch-1-.jpg

 

 

http://files.jensdaily.com/2008/04/080424_aspens_in_summer.jpg

 

http://uploads1.wikipaintings.org/images/arkhip-kuindzhi/a-birch-grove-spots-of-sunlight.jpg!HalfHD.jpg

 

http://uploads6.wikipaintings.org/images/boris-kustodiev/in-the-birch-forest.jpg!Large.jpg

 

Comme une feuille morte échappée aux bouleaux
Qui sur une onde en pente erre de flots en flots,
Mes jours s'en vont de rêve en rêve ...

Victor Hugo (extrait Orient.4)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clairedelune - dans Auprès de mon arbre
commenter cet article

commentaires

pierrot, vagabond poète 26/02/2013 22:32


Ici Pierrot, vagabond-poète du Québec

Bravo pour ce magnifique blogue
au sujet de l'écorce des arbres

Clairedelune 15/03/2013 16:29



Merci beaucoup, Pierrot, pour votre appréciation et cette chanson que vous m'offrez ! Bonne continuation dans votre vagabondage poétique et musical.


Bien cordialement


 



ichèle Reiss 30/11/2011 21:26


Beau bouleau, ma chère Claire....

Présentation

  • : Le blog de Clairedelune
  • Le blog de Clairedelune
  • : Plaisir de partager des poésies illustrées de peintures ou de photos, les randonnées et sites autour de Carcassonne, mes découvertes de champignons, de fleurs, de vaches, de portes, les créations en bois de mon père, les gîtes et hôtels chouettes testés ...
  • Contact

Traduction

Rechercher

Peintures du blog

Vous pouvez retrouver la référence de chaque oeuvre, nom de l'artiste et titre de la toile ou de l'illustration, en pointant la souris sur la peinture ou l'image. Si vous en êtes propriétaire et ne souhaitez pas qu'elle figure dans ce blog, vous pouvez me le signaler par message sur contact (dans la rubrique présentation juste ci-dessus). Elle sera aussitôt enlevée. Les photos sans référence sont prises par Clairedelune, ou plus rarement, leurs auteurs n'ont pas été trouvés.

Archives

 

 

 

autour de la cité carca

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

65654943[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    http://3.bp.blogspot.com/-2qIkn-24z7U/TecWjhxbgPI/AAAAAAAAG3U/UDISHaoSzkM/s1600/normal_Lowell-Herrero-Autumn-Cows%252C-De.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

null