Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 22:30

Il est coutume, tout au long du mois de janvier, de formuler des voeux, souhaits de pure forme parfois, vrais et chaleureux d'autres fois, parce que venant du coeur ! Jadis, c'était l'occasion idéale pour garder contact avec relations et amis, choisir une magnifique carte que le destinataire pourrait poser sur la cheminée, épingler sur le mur, scotcher sur une porte, tout en échangeant les nouvelles de l'année écoulée. Mais les avancées technologiques, l'accession de presque tous aux mobile, smartphone, tablette et ordinateur, ont peu à peu réduit ces correspondances à des appels téléphoniques ou à de brefs échanges de sms et de mails.
Moi-même atteinte par cette "maladie" des temps modernes, j'ai abandonné peu à peu mes habitudes épistolaires et mes amitiés en ont certainement pâti. Car les écrits portés par le facteur n'ont pas la superficialité des échanges d'aujourd'hui : ils demandent plus de soin, de rigueur dans la rédaction ou l'orthographe, et l'expéditeur, lorsqu'il rédige son courrier, prend son temps, s'installe à un bureau, sur une table, relit les lettres précédentes, revit en quelque sorte la genèse de ses liens, cherche sincèrement ce qui pourrait faire le bonheur de son ami(e) dans la formulation de ses souhaits. Du moins, c'est ainsi que je l'imagine. C'est pourquoi je vous offre dans ce billet, les voeux simples mais profonds émis par Cécile Sauvage et immortalisés sur le papier, comme en témoignent les toiles ci-après. Des mots que vous pourrez lire et relire, méditer et garder, comme les lettres de ceux qui vous sont chers. De quoi donner envie, peut-être, de se remettre à l'écriture !

 

http://onokart.files.wordpress.com/2010/05/kilburne_george_goodwin_penning_a_letter.jpg

 

http://2.bp.blogspot.com/_I5F4U2tYwmk/TD6EkqcbTvI/AAAAAAAACX4/xvdNiIztKts/s1600/17175-woman-writing-a-letter-gerard-terborch.jpg

 

http://www.deyave.com/Arte/Pintura/Jan-Vermeer/Lady-Writing-a-Letter.jpg

 

http://3.bp.blogspot.com/-jobO5fvLr4w/T5PZ1ZQrv_I/AAAAAAAAjVo/hDyfTZGlcPs/s1600/_Federico+Zandomeneghi+(Italian,+1841-1917).+Jeune+fille+%C3%A9crivant+.+Oil+on+canvas,45.7+x+38.1+cm.JPG

 

http://flyingfox.jonathanjanson.com/wp-content/uploads/2008/11/girl_writing_a_letter.jpg

 

http://prints.encore-editions.com/500/0/american-art-artist-marguerite-pearson-women-writing-a-letter-0s-30x36.jpg

 

                     Voeux Simples

Vivre du vert des prés et du bleu des collines,
Des arbres racineux qui grimpent aux ravines,
Des ruisseaux éblouis de l'argent des poissons ;
Vivre du cliquetis allègre des moissons,
Du clair halètement des sources remuées,
Des matins de printemps qui soufflent leurs buées,
Des octobres semeurs de feuilles et de fruits
Et de l'enchantement lunaire au long des nuits
Que disent les crapauds sonores dans les trèfles.
Vivre naïvement de sorbes et de nèfles,
Gratter de la spatule une écuelle en bois,
Avoir les doigts amers ayant gaulé des noix
Et voir, ronds et crémeux, sur l'émail des assiettes,
Des fromages caillés couverts de sarriettes.
Ne rien savoir du monde où l'amour est cruel,
Prodiguer des baisers sagement sensuels
Ayant le goût du miel et des roses ouvertes
Ou d'une aigre douceur comme les prunes vertes
À l'ami que bien seule on possède en secret.
Ensemble recueillir le nombre des forêts,
Caresser dans son or brumeux l'horizon courbe,
Courir dans l'infini sans entendre la tourbe
Bruire étrangement sous la vie et la mort,
Ignorer le désir qui ronge en vain son mors,
La stérile pudeur et le tourment des gloses ;
Se tenir embrassés sur le néant des choses
Sans souci d'être grands ni de se définir,
Ne prendre de soleil que ce qu'on peut tenir
Et toujours conservant le rythme et la mesure
Vers l'accomplissement marcher d'une âme sûre.
Voir sans l'interroger s'écouler son destin,
Accepter les chardons s'il en pousse en chemin,
Croire que le fatal a décidé la pente
Et faire simplement son devoir d'eau courante.
Ah ! vivre ainsi, donner seulement ce qu'on a,
Repousser le rayon que l'orgueil butina,
N'avoir que robe en lin et chapelet de feuilles,
Mais jouir en son plein de la figue qu'on cueille,
Avoir comme une nonne un sentiment d'oiseau,
Croire que tout est bon parce que tout est beau,
Semer l'hysope franche et n'aimer que sa joie
Parmi l'agneau de laine et la chèvre de soie.

                  Cécile Sauvage

  http://1.bp.blogspot.com/-xe5NW8TQspQ/TbV2hCqpL6I/AAAAAAAAAB8/7Eqm1oO8mf8/s1600/bonnardr.jpg      http://www.chinaoilpaintinggallery.com/oilpainting/Gabriel-Metsu/Man-Writing-a-Letter.jpg

 

http://uploads0.wikipaintings.org/images/norman-rockwell/little-boy-writing-a-letter-1920.jpg

 

http://www.topart168.com/pic/Reproduction_Painting/United%20States/Anschutz,%20Thomas%20Pollock%201851%20-%201912/Woman%20Writing%20at%20a%20Table.jpg

 

http://25.media.tumblr.com/tumblr_lpjd7amEqI1qggigvo1_500.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clairedelune - dans Art et Culture
commenter cet article

commentaires

Cochonfucius 20/12/2013 10:13


Marcher, entouré d'un horizon de collines,
Parcourir les sentiers envahis de racines ;
Voir le martin-pêcheur emporter un poisson,
De mille sensations engranger la moisson...


Une telle existence est purement divine,
Mais je ne la vis point, non ; je me l'imagine
Quand je traîne, rêveur, alors que les bois sont
Loin de la ville où j'ai mon débit de boissons.


C'est vrai qu'elle sont loin, les obscures forêts ;
Qu'elle n'est point ici, l'eau verte des marais ;
Il me suffit pourtant de voir tomber la feuille


Au square parisien, d'entendre un cri d'oiseau
Sur la Seine qui va, le soir, gonflant ses eaux,
Pour me croire au jardin où mon coeur se recueille.


 

Présentation

  • : Le blog de Clairedelune
  • Le blog de Clairedelune
  • : Plaisir de partager des poésies illustrées de peintures ou de photos, les randonnées et sites autour de Carcassonne, mes découvertes de champignons, de fleurs, de vaches, de portes, les créations en bois de mon père, les gîtes et hôtels chouettes testés ...
  • Contact

Traduction

Rechercher

Peintures du blog

Vous pouvez retrouver la référence de chaque oeuvre, nom de l'artiste et titre de la toile ou de l'illustration, en pointant la souris sur la peinture ou l'image. Si vous en êtes propriétaire et ne souhaitez pas qu'elle figure dans ce blog, vous pouvez me le signaler par message sur contact (dans la rubrique présentation juste ci-dessus). Elle sera aussitôt enlevée. Les photos sans référence sont prises par Clairedelune, ou plus rarement, leurs auteurs n'ont pas été trouvés.

Archives

 

 

 

autour de la cité carca

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

65654943[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    http://3.bp.blogspot.com/-2qIkn-24z7U/TecWjhxbgPI/AAAAAAAAG3U/UDISHaoSzkM/s1600/normal_Lowell-Herrero-Autumn-Cows%252C-De.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

null